Des Fourmis dans les Mains en duo

En cette soirée du vendredi 2 mars 2017, nous nous sommes rendus à Étoile-sur-Rhône, dans la Drôme, pour assister à un concert se déroulant aux Clévos, qui est la Cité des savoirs. Accueillis le sourire aux lèvres par les hôtesses, nous avons récupéré nos invitations et avons patienté quelques instants que les portes de la salle fussent ouvertes. Nous nous sommes tranquillement installés au premier rang et avons attendu les artistes de la soirée, Laurent Fellot et Camille Durieux qui n’ont pas mis bien longtemps à arriver. Comme le titre de cette publication l’indique, il s’agissait du groupe Des Fourmis dans les Mains qui, pour l’occasion, et dans le cadre des Nouvelles envolées organisées conjointement entre le Train Théâtre de Portes-lès-Valence et le Théâtre de Privas, étaient en duo.

Les deux compères que nous avions découvert voici quelques années déjà en trio, puis en formation à sept, ont joué quelques uns des titres que nous leur connaissions déjà, comme La Guinguette ou encore Lisa, ainsi que de nouveaux morceaux qu’ils avaient préparé durant les trois jours de résidence qu’ils venaient de vivre. Le public, qui aurait pu être plus nombreux, a fortement apprécié cette performance durant laquelle Laurent et Camille les ont ravis pour les mener vers les hautes sphères éthérées où vagabonde l’esprit. À la fin du concert, le public a applaudi à tout rompre et a même offert une standing ovation à ceux-là même qui venaient de les combler.

C’est sur cette note que s’est achevée la soirée et, après quelques discussions, nous sommes repartis rejoindre nos Pénates, des images et des sons plein la tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *