Festi’Wood 2018

Le samedi 25 août 2018 avait lieu, à Saint-Vincent-de-Barrès, dans l’Ardèche, la quatrième édition d’un de ces festivals que nous affectionnons particulièrement : le Festi’Wood ! C’est, comme chaque année, dans le cadre sympathique du camping le Rieutord que l’équipe de Barrès Association Festival (BAF) nous a accueillis pour une après-midi et une soirée des plus agréables. Nous y avons croisé un grand nombre de connaissances, dont les amis de Déclic Radio qui étaient présents pour s’entretenir avec les artistes.

Après des ateliers, entre autres de cirque, qui ont jalonné l’après-midi, il a été organisé un blind test lancé et tenu par Cousine Mashine, laquelle allait animer en musique les inter-scènes. Les membres des groupes invités du festival y ont participé dans une ambiance conviviale.

Ensuite, ce fut au tour du premier concert de la soirée de commencer. C’est le duo ANGL qui s’y est collé et a mis le public dans l’ambiance. Ils ont joué leurs compositions dynamiques et enivrantes pour le plus grand bien de tous. C’était un spectacle prenant dont nous avons retiré beaucoup de plaisir. Nous ne connaissions pas ANGL et nous sommes forcés de reconnaître que c’était une belle découverte.

Après cela, nous avons eu droit à un autre concert d’un brillant artiste local dont le répertoire était composé de ses compositions et improvisations : Madame Bert. Ce rapeur au grand cœur avec qui nous avions lié connaissance quelques temps avant, nous a épatés. Ses textes tantôt engagés et tantôt poétiques ont su faire mouche. Encore une belle découverte comme nous avons l’habitude d’en faire au Festi’Wood.

Puis le temps est venu pour Lamuzgueule de prendre possession de la nuit pour un concert à couper le souffle. Ils ont joué, joué et rejoué pendant un long moment. Ils ont captivé le public qui a su exprimer sa joie d’assister à un tel spectacle. Nous n’avions encore jamais vu Lamuzgueule en live, même si nous connaissions le groupe et, là encore, nous avons apprécié. Bref, si vous les croisez sur votre route, pensez à aller les voir et les écouter, ils valent vraiment le détour !

JAK’S, c’est quatre musiciens dans la tornade. Ils ont joué sur un rythme déjanté durant tout leur set. La batterie, les guitares et la basse ont résonné dans la nuit et ce fut très bon ! C’est d’ailleurs sur ces notes qu’a fini par s’achever, pour nous, la soirées, et nous sommes repartis vers nos pénates avec des étoiles plein les yeux et des sons plein les oreilles.

Le Festi’Wood est un festival qui sait rassembler bénévoles, public et artistes autour d’un projet des plus intéressants. Nous l’avions découvert lors de sa deuxième édition et nous avons adoré de suite ! L’équipe qui nous accueille est géniale et nous avons d’ores et déjà signé pour couvrir l’opus 2019 auquel, nous l’espérons, vous assisterez nombreux. « Le Festi’Wood, ça envoie du bois ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *