Nouvel album de Lavach’ : Yerevani Aghtchig – Fille d’Erevan

Participez à la sortie du 4ème album de Lavach’

Lavach’

Insatiable explorateur des cultures du monde, le quatuor déploie sur scène son groove cosmopolite, ses chansons bigarrées nourries de 20 ans de tournées en France, au Mexique, en Colombie, en Arménie, au Laos, aux Etats-Unis et en Europe de l’Est. Le spectacle de Lavach’ est un voyage poétique et dansant, un road-movie musical dont l’Arménie est le port d’attache.

Origine du projet

A l’occasion de la commémoration du centenaire du génocide des Arméniens, Sévane a fait un travail de collectage des chansons traditionnelles qui ont bercé son enfance et celle d’Arménien.es du monde entier. A partir de cette fructueuse récolte, un nouveau répertoire a vu le jour, que Lavach’ a directement expérimenté sur scène, lors d’une tournée, organisée par l’Ambassade de France en Arménie dans le cadre de la Francophonie.

De retour en France, les émotions du voyage décuplent la créativité du groupe. Sévane se replonge dans les oeuvres de son grand-père, le poète arménien Rouben Mélik, dont le recueil La Procession lui inspire de nouvelles compositions. Les arrangements des chansons existantes s’affinent, commence aussi une écoute sélective des sons enregistrés lors du périple… Le nouvel album de Lavach’ est en route : cap sur l’Arménie !
Sévane : « Jouer devant un public arménien a donné du sens à faire ce nouvel album, du coeur à chanter ces chansons car elles tissent un lien entre les Arménien.es d’Arménie et les Arménien.es de la diaspora. Elles nous ramènent à nos origines, à notre histoire, et à notre mémoire collective d’appartenir à un même peuple ».

Yerevani Aghtchig – Fille d’Erevan

Ce 4ème album est un retour aux sources pour Lavach’ qui tient son nom du pain traditionnel arménien.Fille de Paname, attachée à l’idée de métissage, Sévane a voulu faire voyager les émotions du répertoire traditionnel au delà de sa communauté, le pimentant de sons venus d’ailleurs, le teintant de textures électriques, électroniques et psychédéliques. mais aussi de blues et de ragga dancehall. Avec sa pâte typiquement « Lavach’ », le groupe prolonge une tradition séculaire de chansons poétiques et dansantes, tout en l’ouvrant sur le monde et le XXIème siècle.

A quoi servira l’argent collecté ?

Lavach’ fonctionne entièrement en auto-production depuis 20 ans. C’est par nos propres moyens que nous avons enregistré et mixé les chansons de l’album qui comprendra un magnifique livret ! Votre soutien généreux nous est indispensable pour finaliser ce projet très coûteux :

  • Mastering (étape finale de la post-production audio) : 700€
  • Graphisme de l’album et des affiches : 1500€
  • Impression d’affiche, des flyers, de carte postale.. : 350€
  • Attaché de presse : 2000€
  • Sdrm (droits sacem pour la fabrication des albums) : 1800€
  • Pressage de 2000 digisleeve : 2000€
    TOTAL = 8350€

Pour soutenir l’album et les artistes, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *